Nouveautés : un mashup, un court-métrage et un film suédé

Ça fait un petit moment que je n’ai pas donné de news, d’une part parce que je suis une feignasse et d’autre part parce que ces dernières semaines étaient plutôt remplies : une projection de Lettres de suicide à Strasbourg (lors d’une soirée organisée par La Fabrique des Lucanes), une autre d’Une Comédie romantique à Paris (à l’occasion d’une des Projos de Greta) et j’ai été miraculeusement appelé pour être jury à l’école de cinéma 3IS près de Paris… et le reste est personnel.

Le mashup : « Fuck it »

J’ai donc monté un petit mashup baptisé Fuck It dans le cadre de la soirée SplitMix qui s’est déroulée au cinéma Star de Strasbourg le mois dernier.

Thème : « Boite de nuit ».
Contrainte image : des scènes en boite de nuit.
Contrainte son : bande son tubes disco, hip-hop ou/et électro.
Contrainte durée : maximum de 3 minutes.

J’ai donc utilisé des images d’une vingtaine de films sous deux morceaux de l’angoumoisin DRA’man (qui m’avait déjà laissé utiliser un de ses morceaux dans Une Comédie romantique), véritable obsédé des mashups musicaux et dont l’un d’eux figure (sans son autorisation) dans la bande originale de la comédie américaine Neighbors (Nos Pires voisins en France) de Nicholas Stoller.

Voici le résultat :

Je vous invite sérieusement à écouter les mashups de DRA’man. Il y en a des centaines, tous en téléchargement gratuit et certains sont de véritables perles : https://soundcloud.com/draman

Le court-métrage : « Fabrice au pays des merveilles »

Je me suis aussi permis de participer au Marathon Vidéo 48h (qui s’est déroulé il y a déjà plus d’un mois et il s’agissait d’écrire, tourner et monter un court-métrage de 4 minutes en deux jours) avec Adrien Juncker de Skiffels avec qui nous avons pondu un objet… étrange. Qui n’a pas du tout plu. Pourquoi ? Ben parce que les strasbourgeois sont tous des gros cons bouffeurs de saucisses qui ne savent pas reconnaître les vrais génies et qui – comme dirait le rappeur DF – ne seraient même pas foutus de retrouver leur trou de balle avec une carte et un GPS, haha !!! Non, je plaisante, j’exagère, je m’égare…

Je suis le premier à dire que ce court-métrage est bourré de défauts (il aurait pu être mieux si nous avions eu plus de temps, mieux écrit, avec une fin moins expéditive, bla bla bla…). Mais il possède quelque chose que nous apprécions : une ambiance en total décalage avec la plupart des courts-métrages proposés lors d’un événement tel que le Marathon Vidéo. Et malgré ses défauts, Adrien et moi assumons complètement ce petit court. Nous voulions montrer quelque chose d’un peu différent et nous savions que ce court n’allait pas gagner le coeur d’une grande partie du public. Le résultat n’est peut-être aussi bien que nous l’espérions, mais au moins, nous avons essayé.

Thème : « L’expérience interdite ».
Notion : infini.
Objet : un oeuf.

(Le montage a été modifié depuis la projection du Marathon.)

Pour ce court-métrage, je remercie Victor Lauffer, Olivier Selig, Fabrice Sérapion, Arnaud Delecrin, Arnaud Reeb, Martin Matterer, Petrouchka Milosévitch, Jean-Georges de La Blatte, Florian Détrée, François Delamarre, Blair Harris, Admirable Nelson, Ernest Ping et Nicolas San. Et évidemment Adrien Juncker qui s’est investi comme un malade sur ce court.

Clin d’oeil à la Beuleup Prod qui a pécho une mention spéciale lors du Marathon avec leur rigolo court-métrage Super Eggs Me.

Le film suédé : « Pirates des Caraïbes »

Oui. Le titre n’est pas une illusion. Avec les élèves de mon atelier vidéo (qui sont âgés entre 14 et 16 ans), nous avons suédé cette chose. Je n’avais encore jamais vu ce truc et lorsque les élèves se sont mis d’accord sur le film à suéder (parce que ce sont eux qui choisissent), j’ai évidemment dû me le taper. J’ai mis une semaine pour le regarder en entier. C’est un film qui dure 2h20 et je l’ai vu en 5 fois. Récemment, j’ai regardé La Commune de Peter Watkins, un film de 6h. Je l’ai vu en 3 fois. Tout ça pour dire que Pirates des Caraïbes est une merde. (Elève de mon atelier, si tu te perds malencontreusement sur ce site et tombe sur ces mots, sache que ce n’est pas toi ou tes goûts cinématographiques que j’insulte ou juge ; en tant que spectateurs, nous commettons tous des péchés. Moi, par exemple, je confesse avoir surkiffé ce nanar de Super Mario Bros, le film.)

Ce film suédé a été tourné en avril dernier et il n’est peut-être pas aussi foufou que la version suédée des Oiseaux qu’on a faite avec Adrien Bonneau, mais il a quelques passages très sympathiques et ce fût avant tout une jolie expérience avec des adolescents motivés, drôles et imaginatifs.

Je remercie Thyl Sadow de m’avoir permis d’utiliser un extrait de son magnifique moyen-métrage D.O.D. – Dead on Departure en guise d’introduction.

Pour ce qui est de la suite, je prépare un « mockumentary » pour Ose ce concours et un court-métrage baptisé Phil. Si tout se passe bien, il y aura bientôt des nouvelles.

Sur ce, je vous laisse avec eux :

Le Plus Petit Festival du Monde : caca, drogue et censure

Il y a quelques jours, a eu lieu Le Plus Petit Festival du Monde à Strasbourg. Libération en a parlé, TF1 en a parlé. Pour rappeler l’idée, il s’agit d’un concours de très courts-métrages de 5 à 10 secondes. Un défi plutôt intéressant, car il est difficile de proposer quelque chose de vraiment efficace en 10 secondes (certaines de mes ex vous le confirmeront). Et forcément, lorsqu’on me dit « court-métrage de 10 secondes », mon esprit très évolué va penser caca, vomi, prout et reprout. Donc, l’année dernière j’ai abordé le complexe d’Oedipe de manière élégante et cette année c’était au tour du harcèlement de rue. Oui, carrément. Mais je sais que ça ne se voit pas forcément dans la vidéo (baptisée Le Poète et la Princesse, au passage) car je l’ai abordé de manière absurde.

Voici le résultat dans cette vidéo qui propose 3 très courts-métrages sélectionnés au festival :

Western, réalisé par les élèves de mon atelier vidéo.

La Chiasse aux Trousses, réalisé par le pote Nussy Pussy.

Le Poète et la Princesse, mon chef d’oeuvre.

Il y a aussi eu un concours d’affiches. Les affiches ont été publiées sur la page Facebook du festival et celle qui a remporté le plus de likes a gagné. Vous l’aurez compris, il ne s’agissait pas d’une affaire de talent, mais d’un nombre d’amis Facebook (donc, si tu n’as pas Facebook, tu n’existes pas) et de rapport que tu as avec les amis en question.

Lire la suite

Truffaut aux Pontonniers

La rétrospective François Truffaut dans les cinémas Star de Strasbourg touche presque à sa fin et je me suis rendu compte que je n’avais même pas publié les vidéos que j’avais tourné avec Adrien Juncker au Lycée International des Pontonniers pour les films L’amour en fuite et L’enfant sauvage. Ce fût une expérience intéressante et marrante. Ce que je viens d’écrire est d’un banal atroce, mais ça fait trois nuits que je fait n’importe quoi, alors bon…

Forcément, il fallait que je monte un bêtisier :

Merci encore à Claire Lingenheim et Florian Détrée !

Le Plus Petit Festival du Monde, 3ème édition

Affiche13

Ce mercredi 13 mai aura lieu Le Plus Petit Festival du Monde au cinéma Star St-Exupéry de Strasbourg. Le concept de ce festival est tordu et rigolo à la fois, il s’agit de réaliser un « film » de 10 secondes sur n’importe quel thème. Il y aura 40 « films », ce qui veut dire que la projection ne durera même pas 10 minutes.

Ils organisent aussi un concours d’affiches pour lequel j’ai fait celle ci-dessus. En gros, les affiches sont publiées sur Facebook et celle qui a le plus de likes gagne. Oui. Si vous voulez perdre un peu votre temps, vous toujours voter pour la mienne en cliquant ici. Il y a aussi les affiches des potes : Skiffels », Les Sales Films, Beuleup Prod et Les Cigales Production ; n’hésitez pas à voter pour eux aussi (au moins celle des Sales Films, car elle est de toute beauté).

En attendant de découvrir mon prochain chef d’oeuvre baptisé Le Poète et la Princesse, je vous laisse avec le 10 secondes de l’année dernière :

« Mon Truffaut préféré »

Voici la première vidéo de la série Mon Truffaut préféré qui doit promouvoir la grande rétrospective François Truffaut qui se déroulera dans les cinémas Star de Strasbourg du 1er avril au 12 mai. Dans ces vidéos, des spectateurs viennent parler d’un film de Truffaut en se présentant d’abord, puis en lançant une anecdote ou un petit ressenti sur le film. Ici, la vidéo est un peu décalée ; la jeune Nathanaëlle présente dans la vidéo avait préparé un petit discours exposant rapidement les raisons pour lesquelles elle adorait le film La Peau douce, puis j’ai demandé de à ce qu’on fasse une autre vidéo dans laquelle elle devait raconter une anecdote un peu tirée par les cheveux… Les cinémas Star, ayant beaucoup d’humour, ont publié cette dernière vidéo.

Ce sont des vidéos très courtes qui doivent durer entre 30 et 40 secondes. L’appel à spectateurs est toujours d’actualité ; quelques films de Truffaut n’ont toujours pas été choisis, donc si quelqu’un de la région strasbourgeoise se trouve être intéressé, il suffit d’envoyer un mail à l’adresse communiquée en fin de vidéo…

Pour cette vidéo, merci à N.F., Florian Détrée et Vincent Grossmann (je me suis aperçu que j’ai oublié un N à ton nom de famille dans le générique de fin… tu as le droit de me conchier).

Surtout, un grand merci à Adrien Juncker de Skiffels – avec qui je collaborerai sur chaque vidéo – pour son aide précieuse.

Et encore merci à Stéphane Libs, Julie Picard et Flore Tournois pour leur confiance.

Pour voir d’autres vidéos de Mon Truffaut préféré cliquez ici.

Compilation Yip/Jump Films : Short films without images

coverIl était temps de rendre un petit hommage aux musiques que j’ai utilisé dans mes courts-métrages. Je n’ai pas pu tout mettre parce que je ne voulais pas que la compil’ soit trop longue (elle dure déjà 1h).

Il y a des morceaux d’artistes assez connus (2 Many Dj’s, RJD2) et d’autres un peu moins, mais loin d’être moins talentueux (Shepard Electrosoft in Public Garden, Blair Harris, Pasadena Projekt, DRA’man, Ernest PingEdo Van Breemen).

Je souhaite une bonne écoute et un bon voyage à celles et ceux qui oseront appuyer sur « play ».

NB: Rien à voir avec mes courts, mais une compilation Hip Hop devrait bientôt débarquer.

Lire la suite